Musiciens.fr
L'annuaire des musiciens professionnels

Takht Attourath

C'est la découverte de la musique de la Renaissance, période de renaissance artistique qui prit son essor en Egypte et plus précisément au Caire au XIXe siècle, qui va donner une impulsion décisive à l'inspiration de Takht Attourath.

Fort de son expérience, disciple du Maître Georges Abiad ( violoniste de Mohamed Abdelwahab ) et après de nombreuses rencontres artistiques, le fondateur du groupe, Abderrahman Kazzoul, a réuni autour de lui plusieurs musiciens issus de pays différents, tels que le percussionniste Adel Shams El Dine et le luthiste Sofiane NEGRA en 1995 pour former Takht Attourath.

D'autres musiciens ont rejoint le takht comme le cithariste Imad Ben Ammar, le violoniste Salem Benoni, le flûtiste Bachir Zaïd et le percussionniste Miloud Benslimane. Ce qui a permis à Takht Attourath de travailler à la revivification de la musique classique arabe.

Rejoindront le groupe, d'autres solistes de qualité : Fairouz Dahmani, Amina Bensouda et Nassim Aldogom. Les deux premières, d'origine marocaine, sont des passionnées de musique classique arabe. Nassim Aldogom, palestinien, est, lui, passionné de Mohamed Abdel Wahab, Farid El Atrache et Sayyid Darwich.

Takht Attourath sera accompagné par une nouvelle voix d'Abou L'Hassan (Omar Arnaoute). Ce dernier est considéré comme l'un des meilleurs interprètes de chants Aleppins (Koudoud Halabiya).

Né à Alep, il a appris le chant et les mouwashahates auprès de Sabri Moudallal et Rachid Khantoumani. Arrivé en France, il a créé un groupe Soubol Assalam, chant sacré, avec qui il a donné plusieurs concerts à l'UNESCO et dans d'autres pays en Europe.

Localisation

91700 Sainte Geneviève
Essonne
Ile-de-France
France